jardin familial de jean-mi à Sorgues

Le bouturage

dimanche 17 septembre 2017 par jean-mi

Pour faire un bon bouturage, c’est un peu comme faire une bonne bouillabaisse ... "il faut se lever de bon matin " comme le chante Fernandel :

On commence par une vidéo qui explique tout.




Méthode

La bouture est mise sous cloche ou dans des godets sous sac plastique :
Le taux d’humidité doit avoisiner en permanence les 100 %.
Ouvrez tous les 2 à 3 jours pour éviter le pourrissement.

- Prélever la bouture

JPEG - 73.8 ko

La bouture doit être saine, elle doit,avoir au moins trois ramifications (yeux),
posséder quelques feuilles (mais aucune fleur) et au moins 10 à 15 cm de long.

  • Sectionnez-la sous un œil, à l’aide d’un sécateur propre, idéalement sous un angle de 45°.
  • Réduisez le feuillage en ne conservant que 3 feuilles en haut de la bouture.

- Préparez la bouture

Utilisez un couteau bien aiguisé.

  • Enlevez l’écorce juste sous un nœud sur 1 cm de hauteur et seulement quelques millimètres d’épaisseur .
  • Retirez le bourgeon terminal (couper le haut), pour privilégier la formation des racines et non l’allongement de la tige.

- Le bouturage forcé
Afin de favoriser la production de racines, vous pouvez utiliser une hormone de bouturage (personnellement j’utilise de l’eau de saule ) :

Repiquez dans le substrat que vous aurez choisi.

- Conditions optimales

La bouture doit se trouver dans un environnement lumineux (mais sans exposition directe au soleil, l’idéal étant la mi ombre) ;
humide et chaud ;
à l’abri du vent.
Les racines apparaîtront au niveau des yeux d’ici 3 à 4 semaines.

  • aérer tous les deux jours (en otant le bouchon).
  • Au bout de deux mois environ retirer le "capot" et mettre à l’abri (à l’intérieur ).
  • Au printemps on peut repiquer en terre.

Faire notre serre "à l’étouffée "

Il nous faudra deux bouteilles d’eau (vides) l’une pour le pot, l’autre pour la cloche...
On va faire comme ceci :

JPEG - 24.7 ko
zoomer sur l'image

cela donne :

JPEG - 18.1 ko
zoomer sur l'image

- on s’occupe du pot

  • On fait un trou pour fixer l’étiquette :
    JPEG - 14.9 ko
    zoomer sur l'image
  • On fixe l’étiquette.
    JPEG - 17.2 ko
    zoomer sur l'image
  • On fait des trous dans le fond pour le drainage
    JPEG - 16.2 ko
    zoomer sur l'image
  • on fait 4 fentes sur le pourtour, pareil pour le capot, afin que cela s’emboite assez facilement
JPEG - 17.6 ko
zoomer sur l'image

On a donc les deux pièces de la "serre".

JPEG - 16.6 ko
zoomer sur l'image

- On remplit le pot

  • une couche de graviers pour le drainage
    JPEG - 43.3 ko
    zoomer sur l'image
  • puis un mélange de sable et de terreau (remarquez que j’ai mis le pot dans une "barquette" étanche ... c’est mieux pour la tranquillité des ménages .
    JPEG - 29.7 ko
    zoomer sur l'image
  • dans la terre on fait un trou avec un bout de bois ou un stylo
    JPEG - 33.6 ko
    zoomer sur l'image
  • reste à mettre nos boutures et tasser la terre autour.
    JPEG - 33.8 ko
    zoomer sur l'image
  • et on arrose (pour moi avec de l’eau de saule préparée depuis 3 mois
  • reste plus qu’à mettre les capots.
  • JPEG - 48.4 ko
    zoomer sur l'image


    - on peut simplifier
    en utilisant un godet standard, mais c’est moins "à l’étouffée "

    JPEG - 18.7 ko
    zoomer sur l'image

qrcode:http://jardinsorgues.free.fr/?Le-bouturage
Flasher pour voir cette page "Le bouturage" sur votre mobile (explications)

"Gelée de février, donne-lui du pied et t'en va au labourage"






Calendrier Lunaire



Sur le Web

     ... voir le site


Jean-Michel Videau


Sur twitter avec le htag.

Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Méthodes de culture   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.25 + AHUNTSIC

Site sous la responsabilité de jean-michel de générat

© 2017 - 2018

Creative Commons License

Merci de vous être connecté sur ce site avec votre : "user agent" :
CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)